Sélectionner une page

Pour cet article, je suis rentré en contact avec un prestataire de service spécialisé dans la sonorisation. C’est une entreprise spécialisée dans l’animation des mariages qui apporte également des solutions techniques aux mariés ainsi qu’aux témoins.

Vous allez découvrir son retour d’expérience de DJ avec des conseils qui seront utiles à la fois pour les mariés mais aussi pour des jeunes DJ qui souhaitent en faire leur métier.

 

Avant d’aller plus loin, je ne pourrai pas vous transmettre les coordonnées de cette association à but non lucratif. Cependant, je tiens à remercier très chaleureusement ce DJ qui n’a pas hésité à partager son savoir faire ainsi que son expérience.

 

Quel type de services proposez-vous ?

 « Nous proposons plusieurs services pour nos mariés. La sonorisation de la cérémonie laïque (si celle-ci a lieu), la sonorisation du cocktail, l’éclairage architectural des lieux (extérieur et intérieur), la prestation de la soirée (accompagnement du repas, et soirée dansante). »

 

Quelles difficultés rencontrent vos clients, pourquoi font-ils appel à vous pour le mariage ?

 « Nos clients souhaitent tout simplement un seul contact qui s’occupera de tout (en ce qui concerne notre domaine). Nous apportons les solutions techniques selon les souhaits de nos clients. Certains souhaitent sonoriser un ou plusieurs instruments (invités, amis, famille). D’autres souhaitent sonoriser un discours à un endroit précis. Certains souhaitent réaliser un lâcher de lanternes et donc nous demandent de le sonoriser également. 

En dehors de la technique, nous sommes très pointus sur l’organisation. Tous les plans B ou même parfois C selon les cas sont prévus. Rien ne peut nous échapper.

C’est ce que préfèrent principalement nos clients. »

 

Avec quel type de platine travaillez-vous (numérique ou analogique) ? Et pourquoi ?

 « Nous travaillons en numérique, et depuis peu en Contrôleur Pioneer. Ce choix est né par le côté pratique que procurent ces produits, la fiabilité, l’ergonomie et la logique de travail. »

 

Rencontrez-vous des difficultés dans votre métier ?

« Personnellement, nous ne rencontrons aucune difficulté à l’heure actuelle. C’est le fruit de plusieurs années d’expérience. Nous sommes conscients de l’importance d’un tel événement pour nos clients. C’est pour cela que nous accordons beaucoup d’intérêt à l’organisation de nos mariages en passant plusieurs heures avec nos clients.

Nous avons croisé des difficultés au cours des années, et nous avons toujours appris de ces difficultés. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui nous n’en n’avons plus. »

 

Quels conseils donneriez-vous à des futurs mariés pour choisir au mieux leur prestataire de service spécialisé dans la sonorisation ?

 « Je dirais qu’aujourd’hui n’importe qui peut acheter des platines, deux enceintes bas de gamme et un kit d’éclairage, puis se vendre à 300 ou 400 euros.

Si nous avons besoin de refaire notre toit de maison, nous n’allons pas appeler un maçon, mais un couvreur. C’est exactement pareil dans notre métier. Il faut faire attention à qui on donne les clés de son mariage.

Pour terminer, le meilleur ne sera pas le plus cher, le meilleur sera celui avec qui il y aura un feeling.

Que ce soit untel ou untel, ça reste le principal. »

 

Est-ce que vos clients vous imposent souvent des playlists ?

 « Pas à nous. Nous fonctionnons uniquement au bouche-à-oreille. Quand un client nous appelle, il sait déjà à qui il a affaire. Dans l’organisation du mariage nous apportons également beaucoup d’importance à la programmation musicale. Qu’elle soit variée ou non. Cela reste par contre un secret entre nos clients et nous. »

Comment trouvez-vous votre inspiration du moment ?

 « Nous sommes principalement à l’écoute de nos clients, ce sont eux qui nous inspirent »

 

Quel est votre Mantra ?

 « Sincèrement, nous n’avons pas de Mantra en particulier, une fois que nous sommes sur la prestation nous nous laissons guider par l’organisation. Nous travaillons beaucoup sur le stress. Car si vous êtes stressé, vos clients vont le ressentir et ils vont l’être encore plus que vous. Nous sommes très détendus le jour J, ce qui permet la bonne continuité du programme. »

 

Quels conseils vous donneriez-vous si vous deviez changer quelque chose dans votre parcours ?

 « Le conseil de toujours être à l’écoute des clients, des temps qui changent. Nous avons derrière nous plusieurs années d’expérience, mais ça a l’inconvénient qu’il faut toujours être à la page musicalement parlant. Et l’industrie musicale n’a jamais été aussi productive qu’à l’époque que nous vivons. »

 

Quelles sont vos ambitions à long terme ?

 « Nos ambitions sont de continuer à travailler avec de futurs clients le plus longtemps possible et de pouvoir échanger ce savoir-faire à de futurs jeunes DJ. »

 

 

Merci pour l’intérêt que vous avez pu porter à cet article.

Restez connecté et si vous avez des questions, je me ferai un plaisir d’y répondre dans les commentaires.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *