Sélectionner une page

La photographie de mariage est un art incontournable pour immortaliser le jour J de votre mariage.

Le mot photographie provient de deux racines d’origines Grecque. Le préfixe « photo » qui utilise la lumière et le suffixe « graphie » qui signifie écrire, soit deux éléments clés pour capter une image.

Oui la photographie est un art qui permet d’écrire avec de la lumière, et chaque photographe aura son écriture qui lui sera propre selon son approche, sa créativité ainsi qu’avec son expérience.

Beaucoup de photographes sont présents sur le marché, mais comment trouver « le photographe » de son mariage ? Quel rendu souhaitez vous avoir ? Comment faire pour réussir vos photos de mariage ? Comment trouver un photographe à la hauteur de vos attentes ?

Pour répondre aux mieux à cette question, j’ai interviewé cette semaine Stéphanie Upparin, une femme qui aime avant tout raconter des histoires et qui les expriment à travers ses photographies de la naissances jusqu’au mariage.

Peux-tu te présenter et me parler de toi ?

C’est encore ceux qui me connaissent bien qui peuvent en parler le mieux… quoi dire… je m’appelle Stéphanie et je suis photographe.

Sinon j’ai un mari, je suis maman de deux enfants, passionnée par la nature, les chevaux, l’apiculture et tous les animaux j’ai trois chats, un chien, des poules, mon potager.…

J’adore créer des choses de toute sorte et si c’est avec des choses destinées à la poubelle c’est encore mieux. Cela permet de m’évader, de faire le vide et ça fait du bien.

J’adore donner vie à mes idées, c’est pourquoi je prends beaucoup de plaisir à organiser des projets avec des prestataires de confiance et très talentueux, comme des shootings d’inspiration mariage.

Qu’est ce qui t’as poussé à faire ce métier ?

J’ai toujours eu un appareil photo dans les mains. Pour toutes les occasions il ne me quittait pas.

Mon entourage m’a toujours dit que je faisais de belles photos mais je n’imaginais pas en faire mon métier. Puis lors de la naissance de mon second enfant j’ai souhaité organiser mon temps autrement et réfléchi à ma réorientation professionnelle. Tout en photographiant mes enfants, ma famille, mes animaux, devenir photographe est apparu comme une révélation. Puis je me suis demandé quel type de photos je souhaitais faire. Étant une grande empathique et relativement sensible… L’humain c’est tout de suite imposé. Je suis tellement heureuse de permettre aux familles de construire les histoires qu’ils transmettront aux futures générations en se remémorant ces instants précieux que j’ai eu la chance de figer à jamais pour eux.

Le mariage est devenu une évidence avec une telle concentration d’émotions, de joie, d’amour dans le couple, dans la famille, avec les amis. Et puis les grossesses et les nouveau-nés. Ce moment hors du temps lorsque les jeunes parents sont dans leur bulle de bonheur et sont émerveillés par ce petit miracle.

Avant de proposer mes services à de potentiels clients j’ai suivi une formation de photographe de mariage pour me rassurer et apprendre l’utilisation d’un matériel professionnel, la maîtrise de la lumière et beaucoup d’autres choses. J’ai ensuite suivi une formation auprès d’une photographe spécialisée dans la photographie de nouveau-né pour savoir comment manipuler les bébés en séance en toute sécurité, l’hygiène à respecter, les gestes pour les différentes poses et pleins d’autres trucs supers utiles au quotidien.

 Quels types de services proposes tu à tes clients ?

Je propose essentiellement des reportages photos de mariage dans un style life style des préparatifs jusqu’au gâteau. Je recherche avant tout à capter les émotions spontanées et les instants de vie. J’aime les photos vivantes qui racontent une histoire.

Il m’est impossible de dissocier la photographie de mariage avec celle de la grossesse et de la naissance car cela fait partie selon moi de la même histoire.

Les séances grossesses peuvent se faire en life style ou bien de manière plus artistique sur fond de studio.

Les séances photos de bébé sont réalisées au domicile des parents dans des décors plus travaillés pour mettre en scène le bébé. Je réalise également dans la même séance des photos life style du bébé et des parents car on ne se refait pas.…

Je propose mes photos en couleur et certaines sont également travaillées en noir et blanc car j’aime bien renforcer parfois l’intensité des émotions d’une photo.

Que te demandes le plus tes clients comme prestations pour le mariage ?

Ils me sollicitent presque tous pour un reportage complet de leur mariage. Des préparatifs jusqu’au gâteau et souhaitent que je réalise leur livre de mariage.

Cette prestation est souvent complétée par une séance engagement, c’est-à-dire une séance photo du couple plusieurs mois avant le mariage pour réaliser les faireparts par exemple.

Il est de plus en plus fréquent que l’on me demande de couvrir également le brunch du lendemain.

Enfin j’ai également eu plusieurs demandes pour réaliser des AfterDay, une séance photo du couple plusieurs jours après le mariage dans un lieu différent du jour j et en toute détente.

J’adorerais être contactée aussi pour les EVJF ( enterrement de vie de jeune fille ) et EVG ( enterrement de vide de garçon ).

Quelles difficultés rencontre tes clients, pourquoi font-ils appel à toi pour leur mariage ?

Mes clients sont souvent perdus dans le vaste choix des différents photographes. Ils me contactent majoritairement sur recommandation d’autres mariés, d’autres prestataires, de lieu de réception et plus récemment après avoir lu des articles concernant mon travail sur des blogs de mariages.  

Mes clients me contactent pour mon style de photos, ma façon d’aborder la photo et les personnes. Ils me demandent souvent conseils pour optimiser au mieux les prises de vues, horaires, timing, lumière, organisation, lieu, prestataires …

Qu’est ce qui pourrai te démarquer de la concurrence ?

C’est une question à laquelle j’ai beaucoup de mal à répondre car nous sommes très nombreux dans la région à réaliser des reportages pour les mariages.

Nous avons des styles et des sensibilités parfois très différents et parfois semblables.

Je ne cherche pas à créer le buzz avec mes photos en montrant des photos ultra originales. Mon truc à moi c’est de faire ressortir toute la beauté d’un moment, d’un regard, d’un geste. Je suis très concentrée sur les expressions de mes modèles d’un jour. Je suis heureuse lorsque mes mariés me disent qu’ils ont pleuré en visionnant mes photos ou qu’une personne de leur entourage a aussi versé sa petite larme. C’est là que je me dis que mon objectif est atteint.

Je cherche en permanence le meilleur angle, le moindre détail à immortaliser, la petite surprise qui fera plaisir à mes mariés en découvrant leurs photos.  

J’aime les gens, leurs histoires me touchent et mon moteur est de leur faire plaisir en les accompagnant de mon mieux.

Rencontres tu des difficultés dans ton métier  ?

La seule vraie difficulté que je peux rencontrer est lorsque les futurs mariés veulent comparer uniquement des prestations et des prix. Alors que la photographie est avant tout un art. La valeur d’une prestation photo s’apprécie donc par l’approche artistique du photographe, de son expérience et de la qualité du post traitement des photos.

Quels conseils donnerais-tu à des futurs mariés pour qu’ils puissent choisir aux mieux leur photographe de mariage ?

Je conseillerais aux futurs mariés de prendre le temps de découvrir le travail du photographe qu’ils ont identifié, son style, son univers. De le suivre quelques temps sur les réseaux, son actualité, consulter les recommandations… Puis de prendre contact avec lui pour lui faire part du projet. Si son approche et le feeling passe bien au téléphone de proposer de se rencontrer.

Le budget pour la photographie est souvent négligé car il y a une offre très large sur le marché.

Il paraît pourtant évident lorsque l’on achète une voiture que nous n’aurons pas les mêmes prestations si l’on achète une petite Fiat ou une Lamborghini.

Les mariés doivent s’assurer que le photographe répondra bien à leurs attentes (style de photo, rendez-vous d’optimisation et de repérage, matériel professionnel en bon état minimum en double, plusieurs moyens de sauvegarde des images, suffisamment de capacité de stockage en carte mémoire, qualité du post traitement, délais de livraison des photos et en haute définition, galerie privée en ligne, joli coffret clé USB personnalisé, bon relationnel avec les invités, bonne gestion des photos de groupe, séance photo de couple, dynamisme, discrétion, bienveillance…

Quel est ton Mantra ?

Parmi d’autres grands photographes, je suis très inspirée par le travail de Béatrice de Guigne de the Quirky car j’adore sa philosophie, sa sensibilité, son naturel et le rendu incroyable et authentique de ses photos.

Quels conseils te donnerais-tu si tu devais changer quelque chose dans ton parcours ?

Prendre des cours de communication sur les réseaux sociaux dès le début car je commence tout juste à les apprivoiser après presque 4 ans …

Quelles sont tes ambitions à long terme ?

J’ai de beaux projets en tête comme toujours. Je souhaite m’épanouir et faire grandir mon entreprise dans le monde du mariage et de la photographie de bébé. Pour le moment ces projets sont au stade d’idées alors je préfère les murir encore un peu avant de les dévoiler.

Merci Stéphanie, pour avoir répondu à toutes mes questions, je vous laisse ci-dessous les liens de ses supports de communication si vous souhaitez en savoir plus.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez eu une expérience avec un photographe de mariage ou si vous avez un conseil à donner sur ce type de prestation.

Vous avez la possibilité de partager l’article si vous le souhaitez en cliquant sur l’un des liens suivant votre réseau préféré en bas de page.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *