Sélectionner une page

Votre mariage vous ressemble, l’ambiance générale se ressentira dans la façon dont vous allez organiser votre jour J. Vous souhaitez que vos invités aient la joie de passer également un très bon moment à vos côtés durant toute la journée.

 L’animation musicale de votre mariage sera portée au son des rythmes mixés par votre Dj, elle sera la bande son originale de votre mariage.

 Que cela soit pour votre cocktail, pour votre entrée, pour le gâteau, pour votre première danse, pour vos coups de coeur musicaux, il sera important pour vous de prendre le temps de rencontrer votre futur Dj afin d’échanger sur ses talents. Mais aussi sur la sensibilité qu’il aura afin de respecter vos envies ainsi que vos attentes.

 Cette semaine, j’ai interviewé pour vous Mathieu alias M4t, un Dj talentueux de la nouvelle génération, ses nombreuses expériences lui permettent d’alterner les mix underground et généraliste pour une prestation musicale de qualité et un savoir-faire unique.

J’ai eu la chance de rencontrer Mathieu lors d’un battle Hip Hop, j’ai tout de suite eu un coup de coeur pour son talent, par son professionnalisme ainsi que pour sa gentillesse.

 

 

 

Photo : Lucie Werner

Peux-tu te présenter et me parler de toi ?

Je m’appelle Mathieu alias M4t [M.Four.T], j’ai 30 ans et je suis DJ depuis que j’ai 20 ans. Je vis de ma passion depuis 2014.

 

Quelles sont tes origines musicales ?

Étant un ancien danseur de breakdance, j’ai beaucoup été influencé par la funk, avec James Brown, Jackson 5, Kool & The Gang, Earth Wind & Fire et le HipHop des années 80/90, avec Busta Rhymes, A Tribe Called Quest, De La Soul…

Comment as-tu appris à mixer ?

Je suis un autodidacte. J’ai appris à mixer tout seul depuis chez moi, en réalisant des mixtapes pour les danseurs hiphop pour qu’ils puissent s’entraîner sur mes sélections.

 

Préfères tu travailler avec les vinyles ou bien avec des pistes électroniques ?

Les deux.

Le vinyle apporte vraiment une pureté au son et une certaine élégance de par son utilisation.

Le format numérique permet d’avoir une liberté sur les enchaînements des morceaux. Avec ce format, je m’adapte plus vite aux besoins de la piste de danse et je m’amuse beaucoup plus d’un point de vue technique.

 

 

A quel moment as-tu su que tu pouvais te lancer dans ce métier ?

De retour de Londres en 2013, où j’ai pu m’exercer et comprendre les codes du Djing, j’ai investi dans du matériel. Je me suis alors laissé un an pour démarcher les établissements de nuit, les agences événementielles et vérifier la fiabilité de mon projet.

Au bout d’un an, le bilan était positif et il avait même dépassé mes attentes.

 

Quels services proposes-tu aux futurs mariés ?

Les mariés peuvent me confier la responsabilité musicale de leur mariage.

Je leur propose une prestation DJ de qualité comprenant la mise en place du matériel (son, lumière) et un mix efficace. Je prends le micro à bon escient, je respecte les goûts musicaux des mariés et m’adapte aux invités.

De plus, ils peuvent choisir pour leur cocktail une nouvelle option:  »Le Coin Vinyle ». Cela peut créer une bonne surprise pour les invités dès le début de la réception. Les invités sélectionnent parmi ma collection, le vinyle qu’ils souhaitent écouter, partager. C’est une animation participative, conviviale et intergénérationnelle.

Comment arrives-tu à trouver de l’inspiration pour animer ton public jusqu’au bout de la nuit ?

En amont du mariage, je propose aux mariés de me partager leurs coups de cœur musicaux. Le soir même j’alterne ainsi entre leur playlist et mes perles musicales. Je varie énormément les styles de musiques en passant du rock, pop 80, house club, hip hop, funk… ce qui permet de varier le rythme, de satisfaire tous les invités et de garder une piste pleine.

Enfin, le secret c’est d’être impliqué dans cette soirée et de s’amuser tout en restant professionnel.

 

Rencontres tu des difficultés dans ton métier ?

L’une des principales difficultés actuelles c’est de prendre en compte les limitations sonores de plus en plus strictes. Dans certains lieux, Il faut savoir limiter le volume tout en gardant l’énergie.

Photo : Witstag

Quels conseils donnerais-tu à des futurs mariés pour qu’ils puissent choisir au mieux leur DJ ?

De le rencontrer, d’écouter ses mix et de pouvoir le voir en action.

Pour ma part, s’ils ne m’ont pas déjà rencontré dans un précédent mariage, je les invite au Waka Bar à Nice avant mon Dj set. J’y suis Dj résident depuis 3 ans et j’y mixe presque tous les week-ends. On fait connaissance autour d’un verre, on parle de leur projet de mariage. Puis quand c’est l’heure, je passe derrière les platines et ils peuvent avoir un aperçu de mon travail.

Quel est ton Mantra ?

« Fais ce que tu aimes et fais le bien »

Quels conseils te donnerais-tu si tu devais changer quelque chose dans ton parcours ?

Je ne sais pas si je pense changer quelque chose, car chaque choix bon ou mauvais m’ont fait gagner en expérience.

Le seul petit regret à mes débuts : avoir attendu trop longtemps pour prendre un assistant lumière afin de m’accompagner sur toutes les prestations privées. Grâce à cela, j’ai vraiment gagné en confort et en qualité de travail.

 

Quelles sont tes ambitions à long terme ?

Continuer à varier mes prestations (radio, after work, bar/club, soirées privées, battles…) car ça me permet d’élargir mes compétences.

Voyager encore plus grâce à ce métier.

Proposer des formations aux DJs qui veulent sauter le pas et vivre de leur passion.

 

 

Je tiens à remercier Dj M4t pour avoir pris le temps de répondre sincèrement à toutes mes questions, je vous laisse ci-dessous les liens de ses supports de communication si vous souhaitez en savoir plus.

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez eu une expérience avec un Dj ou bien si vous avez un conseil à donner sur ce type de service.

Vous avez la possibilité de partager l’article si vous le souhaitez en cliquant sur l’un des liens suivant votre réseau préféré en bas de page.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *